Apprendre une langue en vidéo c'est plus facile

          | COMPOSEZ UNE CHANSON

 

 

 

Otohits plus de 5 million de visites générées par jour

Otohits.net, l'autosurf rapide et efficace

Devenez écologiste online une opportunité inédite 

autosurf

Wesbsyndic distribue plus 5 millions visites jour free

Earn Residual Income from your referrals at Viralmillion

1million de visiteurs free pour site, blog, vidéo et lien

Univers MultiWinPlan et son modèle économique sont largement utiliser au Etats-Unis en Europe se trouve encore loin derrière, mais pour une foi, nous pouvons être contents que cela démarre en France, car MultiWin est bien français.

               MultiWinPlan une solution pour relancer l’économie   http://12foisparan.onlc.eu

                  Ecrire et composer une chanson

Conseils pour écrire et composer une chanson (inspiration, texte, musique, mélodie...)

Présentation

Cette section (d'une dizaine de pages imprimées) est consacrée à l'écriture d'une chanson. Cette approche n'a aucune prétention : elle permet juste d'avancer quelques idées et conseils qui vous aideront (peut-être pas toutes) dans la composition de vos oeuvres.

Une chanson se compose d'un texte et d'une musique (mélodie + harmonie) dans un ensemble structuré. Cette étude va porter sur plusieurs aspects :

  • Les éléments d'une chanson et leurs enchainements
  • Ecrire le texte (choix des mots, rimes ...)
  • Ecrire la musique (mélodie, harmonie et rythme) 

Cette approche permettra de répondre (ou du moins en partie) aux questions suivantes : 
Comment est constituée et structurée une chanson ?

quelles sont les différentes parties et comment sont-elles liées ?

Comment sont-elles organisées dans le temps ?

Quelles sont les recommandations pour écrire un texte ?

Y a t il des mots à éviter ou à préférer ?

Doit on d'abord écrire le texte ou la musique ?

Où et comment trouver l'inspiration ?

Quelle est l'importance des rimes ?

Comment composer ? Comment démarrer une composition ? Avec quels accords et comment les echaîner ? Y a t il des progressions types d'accords ? Comment peut on moduler d'une gamme à une autre ?...

Eléments d'une chanson

Une chanson peut se composer de plusieurs ensembles qui sont les suivants :

 

Elements Explications
L'intro(duction) L' "intro" annonce et précède la chanson. Elle permet de la placer dans son contexte (choix des sons, ambiance générale ...) mais doit rester courte. Par contre, elle doit être réussie et considérée avec beaucoup d'intérêt. En effet, une mauvaise intro peut déjà lasser l'auditeur avant même que la chanson ne commence.
Le couplet Il y en a biensur plusieurs dans une chanson et représente une partie chantée. Ils peuvent représenter une évolution dans la chanson alors que par définition le refrain reste le même.
Le refrain Comme son nom l'indique, c'est une partie chantée qui reste inchangée et qui est répétée au cours de la chanson.
Le pont Partie musicale intercalée entre les couplets et le refrain. Elle peut ammener également quelque chose de nouveau comme une évolution (changement de tempo ou de rythme par exemple) , une modulation harmonique (pour avoir un couplet chanté dans une tonalité plus haute juste après ...) ....
Le solo Le solo est l'expression d'un instrument bien particulier (solo de guitare, de sax ...) avec une base rythmique (batterie / basse).

Les éléments de "base" d'une chanson sont biensûr le couplet et le refrain.

Ces parties sont alors agencées ensemble pour former un ensemble structuré. Voici plusieurs idées de séquencement :

VOIR TABLEAU ICI CI-DESSOUS

http://www.musiclic.com/ecrire_une_chanson.asp

Intro Couplet Refrain Couplet Refrain Pont Refrain
Intro Couplet Refrain Couplet Refrain Pont Couplet Refrain  
Intro Couplet Refrain Couplet Refrain Pont Solo Couplet Refrain
Intro Couplet Couplet Refrain Couplet Refrain Pont Refrain
Intro Couplet Refrain Solo Couplet Refrain Refrain
Intro Couplet Couplet Refrain Couplet Couplet Refrain Solo Refrain
Intro Refrain Couplet Refrain Couplet Refrain Solo Refrain

Pour simplifier, on va attribuer une lettre à chacune de ces parties : par exemple la lettre A pour le couplet, la lettre pour le pont, la lettre pour le refrain .... Avec ces lettres, on va décrire en 3 ou 4 lettres la structure de la chanson ou d'un passage. On trouve souvent par exemple la forme AABA qui peut être représentée par 32 mesures, soit 8 mesures répété 4 fois (2 fois 8 mesures le thème, 1 pont de 8 mesures suivi de la reprise du thème sur 8 mesures).

Le refrain peut se résumer à une phrase répétée x fois .... Enfin, Les chansons sans refrain existent également.

Ecrire le texte ou la musique ?

A cette question, il n'y aura jamais de réponse précise ! On peut construire une mélodie à partir d'un texte (d'un poème par exemple) ou le contraire, c'est à dire écrire une musique, un thème, une mélodie et trouver les paroles qui s'adaptent. Le plus souvent, les paroles et la musique s'écrivent en même temps et la mélodie se colle aux mots et vice versa.

Les praragraphes suivants vous donneront quelques conseils sur l'écriture du texte et de la musique.

Ecrire le texte

Voici quelques idées pour vous aider à écrire un texte de chanson :

L'idée Il vaut mieux définir et savoir de quoi vous allez parler, l'idée principale de votre message. Sinon votre chanson risque d'être un peu laborieuse à écrire... Il vaut mieux choisir un thème que beaucoup de personnes connaissent : c'est sûrement la raison pour laquelle le thème de l'amour est le plus souvent utilisé.
L'inspiration

L'inspiration est un phénomène peu maitrisable. Il est évident que plus vous serez sensibilisé au sujet que vous traitez, plus votre inspiration sera grande. Pour autant, n'essayez pas de construire vos couplets et votre refrain tout de suite. Ceci est d'autant plus vrai que la musique évoluera et donc le texte également. Le principal est de trouver les mots justes et pour cela, rien ne vaut un bon "brain storming", c'est à dire écrire pêle mêle tous les mots et toutes les idées qui vous viennent à l'esprit sur une feuille. Ensuite il faudra les organiser, les trier, les agencer. 

Se positionner devant une feuille blanche est certainement une approche trop difficile. Pensez plutôt à regarder des reportages, à analyser les gens autour de vous, à les écouter ... Un paysage, un personnage, une emission de télé : tout peut être à l'origine d'une chanson (par exemple, la chanson "Juste Après" de JJ Goldman a été écrite après la diffusion à la TV d'un reportage sur l'Afrique ....). A ce titre, il en est de même pour les comiques qui s'inspirent de la vie quotidienne pour écrire leurs sketches. En résumé, une chanson soit être le reflet d'une situation, d'une attitude, d'une critique ....

Pensez toujours à avoir un carnet avec vous où vous pourrez noter toute idée qui vous vient à l'esprit. N'hésitez pas non plus à la décrire au maximum (détails, allusion, repères ...).

Comment s'aider ?

Pour vous aider à écrire un texte, vous pouvez utiliser unedes techniques ennoncées ci-dessous :

Chanter ou écrire n'importe quoi. N'ayez pas peur du ridicule ! Même si ça n'a pas de sens, au moins vous avancez dans votre recherche et dans les quelques phrases que vous ennoncerez, certaines auront quelquechose d'intéressant à garder (dans leurs structures, vocabulaires ...). Surtout ne compliquez pas la tournure de votre texte : cherchez plutôt à faire des phrases simples car en variété, le but est de comprendre et de retenir facilement le texte : cela sera d'autant plus facile avec des tournures simples. 

Prendre une chanson que vous connaissez bien et écrire un texte bien différent sur cette mélodie. L'avantage de cette solution est qu'elle vous propose une structure déjà bien en place avec une mélodie. La musique vous aidera aussi à trouver vos mots. Il vous restera ensuite la construction d'une nouvelle mélodie.

La rime

La rime est un élément important dans une chanson : elle permettra à ceux qui l'écoutent de mieux la retenir. C'est également un des aspects poétiques d'un texte de chanson. Elle n'est pas obligatoire et elle n'est pas non plus forcément "stricte" au sens poétique du terme - ce sont des rimes orales et non écrites. L'important est d'entendre une même sonorité, la "musicalité" des mots. 


Comment placer les rimes dans le texte ? Il y a principalement 2 possibilités (chaque lettre forment une sonorité) :

. A A B B (la forme la plus connue, utilisée et peut être attendue)

. A B A B


MusiClic vous propose un dictionnaire de rimes de plus de 20.000 mots classés et triés par nombre de syllabes qui vous aidera peut être à trouver celui qu'il vous manque.

Le choix des mots

De manière plus générale, il vaut mieux utiliser :

. des mots simples : effectivement, les mots les plus simples sont ceux que l'on comprend et retient assez vite. Il faut aussi que l'auditeur les comprenne, les ressente : il faut donc utiliser des images, des expressions "basiques". Il faut être capable d'écrire ou de décrire des situations compréhensibles par un maximum de personnes et leur "éviter de réfléchir", 

. des mots courts : les mots longs sont à éviter car ils sont difficiles à prononcer et à placer dans une mélodie,

. des mots qui "chantent" : on parle alors de la musicalité des mots. Certains sons évoquent des mots et le mariage d'une mélodie (considérer l'arrangement et les instruments utilisés) et d'un texte sera d'autant plus réussi quand leurs musicalités seront proches (comparable à une mélodie d'un film : ce qui a fait le succès du film et de la musique du "Grand Bleu", c'est très certainement le mariage parfait entre les images et la musique (et les sons utilisés). Il suffit de fermer les yeux et d'écouter la musique pour revoir le film). 

. On va privilégier un texte engageant avec une dynamique plutôt que la description d'un paysage ou d'un état. En résumé, un texte "actif"plutôt que passif. Pour impliquer davantage l'auditeur dans la chanson, les auteurs-compositeurs (cela a commencé dans les années 80 avec F. Cabrel, JJ Goldman, M. Berger) se sont impliqués davantage dans le récit en utilisant des "je", "tu", "nous" ou l'impératif de la deuxième personne du singulier ("Emmène moi", "Parle moi", "Resiste", "Prouve que tu existes", "Débranche" ...).

Ecrire la musique

Derrière le mot "musique", on peut distinguer 3 notions : la mélodie, l'harmonie et le rythme.

La mélodie Elle doit être simple, la plus simple possible. Plus votre mélodie le sera, plus elle sera facile à retenir. Une fois que votre mélodie est définie, essayer de l'accompagner avec une basse.
L'harmonie

La progression harmonique peut être un excellent départ pour l'écriture d'une chanson. Cela consiste à jouer des accords en boucle et la mélodie naîtra de cet excercice grâce à votre écouteet à votre perception du son. Le chapitre suivant est consacrée aux progressions harmoniques.

Pour faire évoluer votre chanson, vous pouvez également moduler : cela signifie que vous passez d'une gamme à une autre ou d'un mode à un autre :

. On peut moduler d'une gamme à une autre par des accords "pivots" (accords communs aux deux gammes). Par exemple, l'accord de FM7 est commun aux gammes de F majeur et C majeur. La modulation sera aussi très utilisée pour des passages chantés par des voix différents, donc des hauteurs différentes. Les moteurs de recherche (rechercher un accord de 4 sons) vous y aideront.

. L'autre solution est de passer du mode majeur au mode mineur (ou le contraire). Certains accords seront communs, comme l'accord de dominante. En effet, l'accord de G7 est commun aux gammes de C majeur et C mineur (voir par exemple la chanson "les rois du monde").

Le choix de l'harmonie commence aussi par ce que vous voulez exprimer : le mode mineur sera privilégié pour une chanson nostalgique ou d'amour. Les chansons gaies seront quant à elles plutôt écrites en majeur. Tout cela ne reste que très théorique !.

Le rythme

Le rythme fait inévitablement partie de l'ensemble musical. Il est aussi bien présent dans la mélodie que dans l'harmonie. Le rythme peut se définir comme étant la suite de sons et de silences dans le temps : cette définition peut aussi s'appliquer à la mélodie ou à la musique en général. On pourra utiliser des techniques comme la syncope.

Le rythme sera biensûr présent dans l'écriture de l'accompagnement et c'est grâce à lui que la chanson va "swinguer".

Les accords, les cadences, les harmonies

La progression harmonique

Le site MusiClic traite en détail cette question avec les outils et moteurs de recherche (rechercher une cadence). Le principle est simple : cela consiste à jouer en boucle des accords les uns à la suite des autres (sur un ou plusieurs rythmes).

Quels sont les accords et comment les enchaîner ?

Dans une gamme, quelle soit majeure ou mineure, vous avez à votre disposition plusieurs accords (qui sont eux mêmes formés par les notes de la gamme). Etant donné que dans ces gammes il y a 7 notes, il y a donc 7 degrés et sur chacun d'entre eux est formé un accord. Ces degrés sont le plus souvent chiffrés avec des chiffres romains (I, II, III, IV ...).

L'étude de l'harmonie permet de comprendre que ces degrés s'attirent et qu'on peut en déduire ainsi des progressions harmoniques ou "cadences" musicales. Les plus connues sont sans aucun doute le "IV I", le "VI IV V I" ou encore le "IV V VI".

Pour débuter, il faut savoir dans quelle tonalité pour souhaitez jouer votre cadence. On va par exemple choisir 3 tonalités majeures différentes : C, G et A majeur. A l'aide de musiclic (rechercher une gamme), vous obtiendrez ces tableaux :

 

Gamme de Do (C) majeur

 

Degrés I II III IV V VI VII
Accords CM7 Dm7 Em7 FM7 G7 Am7 Bm7b5

 

Gamme de Sol (G) majeur

 

Degrés I II III IV V VI VII
Accords GM7 Am7 Bm7 CM7 D7 Em7 F#m7b5

 

Gamme de La (A) majeur

 

Degrés I II III IV V VI VII
Accords AM7 Bm7 C#m7 DM7 E7 F#m7 G#m7b5

 

Ensuite, il suffit d'enchaîner les accords correspondants dans l'ordre des cadences établies. On peut par exemple faire suivre les degrés suivants sur 8 mesures : I - IV - I - IV - II - V - I - V, ce qui donnerait par exemple la suite d'accords. Les accords peuvent bien entendu être joués sans leur "7ème" ici mentionnées entre parenthèses.

 

Mesures 1 2 3 4 5 6 7 8
Degrés I IV I IV II V I V
Gamme de C majeur C (M7) F(M7) C(M7) F(M7) D(m7) G(7) C(M7) G(7)
Gamme de G majeur G (M7) C(M7) G(M7) C(M7) A(m7) D(7) G(M7) D(7)
Gamme de A majeur A (M7) D(M7) A(M7) D(M7) B(m7) E(7) A(M7) E(7)


Les cadences sont également vraies en mineur : sur MusiClic, cliquez sur "rechercher une cadence", sélectionnez votre tonalité et plusieurs cadences vous seront alors proposées. Elles ne sont pas, bien entendu, exhaustives et chacune peut être modifiée en y ajoutant des accords.

Dans l'exemple ci-dessus, on peut remarquer la présence de l'accord pivot "CM7" entre les gammes de C majeur et G majeur : la modulation serait alors possible ...

 


Tous droits réservés